Archive pour mai, 2009

Le Député d’Alger avec les travailleurs de la fonction publique

Partageant  aux cotés des travailleurs les festivités du 1 mai 2009, le Dr BESBAS Tahar secrétaire national chargé du social, député d’Alger et vice président du groupe parlementaire du RCD, a représenté le parti au meeting de l’intersyndicale autonome de la fonction publique qui s’est tenu le 30 avril 2009 à la maison des syndicats. 

Prenant la parole, l’ancien syndicaliste et coordinateur du comité national  des libertés syndicales  (CNLS), a réitéré le soutien de  son parti aux travailleurs et aux organisations syndicales qui luttent pour l’amélioration des conditions de travail et  la  consécration  des libertés syndicales, que le pouvoir algérien ne cesse de violer.  Il rappellera que le RCD a toujours été aux cotés des travailleurs et de leurs représentants. Il rappellera aussi les questions orales et écrites  posées aux membres du gouvernement ainsi que les actions menées par les députés RCD sur le terrain.

Le représentant du  RCD se félicite de la création de la maison des syndicats, espace d’expression et d’organisation qui renforcera l’autonomie des organisations syndicales et de la société civile en général. L’initiative doit être, selon l’orateur, rentabilisée et capitalisée.

Le député d’Alger ne manquera pas d’avoir une pensée pour les syndicalistes assassinés ou disparus. Il citera entre autre, Mustapha BACHA, Redouane OSMANE. Il préconisera aussi de ne pas oublier les syndicalistes  persécutés et parfois même licenciés d’une manière abusive. Il ajoutera qu’il appartient à tout un chacun de se mobiliser pour réhabiliter la mémoire de nos syndicalistes disparus et réhabiliter aussi nos compagnons licenciés.

Répondant aux intervenants qui l’ont précédé, le Dr BESBAS insiste sur le fait que  le RCD reste disponible à  toute initiative de construction du pôle démocratique. Il ajoutera que l’appel du Dr SADI est clair et ne souffre d’aucune ambiguïté. Il précisera par ailleurs que le RCD n’a pas de complexe à initier ou rejoindre des démarches, pour peu qu’elles s’inscrivent dans la consécration de la volonté populaire et une démarche de non compromission avec le pouvoir et de ses clans.

Le Dr BESBAS précisera aux présents que le pouvoir va tenter de nous complexer sur la jonction naissante de la société civile avec les acteurs politiques. IL ajoutera que l’amour de la patrie n’est le monopole de personne. L’édification du pays est du ressort du politique, du syndicaliste, du travailleur. Chacun apportera sa contribution pour la construction du  pays,  édification qui ne peut se faire par une frange de la société mais par toute la société.

Le Nouveau Centre Montbard |
MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog-note de Catherine G...
| Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN