Communiqué CNCD

Les manifestations du début de l’année 2011 ont révélé l’irrépressible demande de changement et désamorcé les provocations du pouvoir qui avait voulu faire dégénérer la contestation en suscitant des émeutes. Elles ont, grâce au soutien et à l’expérience des militants de l’opposition démocratique, installé la revendication dans la rue, disqualifiant toute velléité de manipulation par la domestication clientéliste. C’est grâce à cette maturité et cette mobilisation que la grande majorité des catégories sociales se sont rappropriés la rue pour arracher leurs droits. Enfin, les mobilisations citoyennes ont mis à nu les manœuvres du pouvoir qui déploie 30 000 policiers face à des manifestants pacifiques au moment où il annonce à la communauté internationale la levée de l’état d’urgence et son intention de démocratiser la vie publique. Ces acquis sont fondamentaux pour celles et ceux inscrivent leur combat dans la durée et qui savent que le combat pour la liberté et la justice sera long et difficile.  Pour ce faire un travail de sensibilisation quotidien demandant, présence, humilité et constance dans l’effort est entrpris pour être en plein accord avec les exigences de l’heure . Consciente des enjeux et assumant ses responsabilités, la CNCD salue le dévouement et la constance des milliers d’Algériens qui ont accompagné la contestation citoyenne à l’hiver et l’automne 2011. Ce combat implique toutes les Algériennes et les Algériens qui organisent et assument une opposition démocratique radicale au régime dont la CNCD fut et demeure une composante qui ne saurait se tromper de cible ni de méthodes.

Celles et ceux qui vivent au côté de notre peuple savent que les conditions nationales et régionales qui ont prévalu au début de l’année n’ont rien de comparable avec les évolutions qui traversent le pays depuis la rentrée sociale. Les forces démocratiques qui se battent pour leurs convictions ont saisi que l’adaptation permanente des luttes aux conjonctures exige l’engagement permanent sur le terrain en vue de parvenir à une mobilisation massive et adaptée pour libérer le pays d’un système prédateur et de ses clientèles.
Le secrétariat de laCNCD réuni ce jour, le 06 décembre 2011, appelle les membres de laCNCD à une réunion le 20 décembre 2011 à 11h. au siège du RCD Didouche Mourad
Vive l’Algérie démocratique et sociale.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Le Nouveau Centre Montbard |
MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog-note de Catherine G...
| Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN