LES POSTIERS S’éMANCIPENT DU JOUG SYNDICAL

 

Malgré la Chape de plomb, les travailleurs algériens  amorcent leur émancipation de la tutelle du bras sociale du pouvoir pour créer ou rejoindre des espaces de luttes plus crédibles et surtout représentatifs.  Les postiers viennent d’emboiter le pas aux travailleurs de la Sonelgaz , créant ainsi leur propre syndicat autonome. Ce nouveau né vient renforcer l’espace autonome des luttes sociales.  Malgré une représentativité octroyée par le régime,  le syndicat historique peine à jouer son rôle, se complaisant à être le pompier du pouvoir  maquillant les divers  monologues présentés comme des Bipartites.  Longue vie au nouveau venu et que le combat continu.

Ci Après le Communiqué du  Syndicat des postiers :

COMMUNIQUE N° 1

A l’occasion de la rentrée sociale  2012/2013 nous tenons à annoncé à la communauté nationale la naissance du syndicat national autonome des postiers (SNAP), issu de l’assemblée constitutive du 18 mai 2012 qui s’est tenue  à la maison des  syndicats   de Dar El Beida à Alger.

Le SNAP,  s’appuyant sur un ensemble de valeurs telles que l’égalité, la justice et la solidarité, s’inscrit  dans  la promotion et la mise en œuvre des principes et droits  fondamentaux  au travail. Il exercera son action  dans le secteur des postes  et poursuivra la mission de le défendre et de  le promouvoir. Il visera à construire un nouveau style de syndicalisme à la poste, plus démocratique, plus indépendant  et plus autonome. Un syndicalisme à visage humain et un syndicalisme de progrès social.

Le SNAP  œuvrera sans relâche à la réalisation  de sa  vision du secteur postal où l’operateur historique (Algérie Poste) sera une entreprise citoyenne  servant les intérêts de la population, assumant  pleinement son mandat de service public, et qui fournit à ses employés des emplois stables et bien rémunérés ,ainsi que de bonnes conditions  de travail.

Sous le credo : « un travail décent pour une vie digne », le SNAP appelle les postiers à se mobiliser et prendre leur destin en main  pour bâtir un syndicat à même de réaliser toutes leurs espérances.   Par ailleurs   le SNAP en appelle  au sens de responsabilité et à la clairvoyance des pouvoirs publics et des dirigeants du secteur des postes  afin de privilégier et assoir le dialogue et la concertation comme pratiques qui peuvent contribuer à la paix sociale.

                                       Le  Président  du  SNAP                                        

Mourad   NEKACHE

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Le Nouveau Centre Montbard |
MARS Centrafrique |
Bling-bang-blog du 6 mai |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blog-note de Catherine G...
| Blog "Ensemble, dynamisons ...
| EUROPAC PAPETERIE DE ROUEN